Blog Archives

Christiane Singer, Derniers fragments d’un long voyage, pp. 42-43 :

« Au fond, je viens seulement vous apporter cette bonne nouvelle : de l’autre côté du pire t’attend l’Amour. Il n’y a en vérité rien à craindre. Oui c’est la bonne nouvelle que je vous apporte.

Et puis il y a autre chose encore. Avec cette capacité d’aimer, qui s’est agrandie vertigineusement, a grandi la capacité d’accueillir l’amour. Et cet amour que j’ai accueilli, que j’ai recueilli de tous mes proches, de mes amis, de tous les êtres que, depuis une vingtaine d’années, j’accompagne ou qui m’accompagnent – parce qu’ils m’ont certainement plus fait grandir que je ne les ai fait grandir. Et subitement toute cette foule amoureuse, toute cette foule d’êtres qui me portent! Il faut partir en agonie, il faut être abattu comme un arbre pour libérer autour de soi une puissance d’amour pareille. Une vague. Une vague immense. Tous ont osé aimer. Sont entrés dans cette audace d’amour. En somme il a fallu que la foudre me frappe pour que tous autour de moi enfin se mettent debout et osent aimer. Debout dans leur courage et dans leur beauté. Oser aimer du seul amour qui mérite ce nom et du seul amour dont la mesure soit acceptable : l’amour exagéré. L’amour démesuré. L’amour immodéré.

Alors, amis, entendez ces mots que je vous dis là comme un grand appel à être vivants, à être dans la joie et à aimer immodérément.

Tout est mystère. Ma voix va maintenant lentement se taire à votre oreille; vous me rencontrerez peut-être ces jours de congrès errant dans les couloirs car j’ai de la peine à me séparer de vous.

La main sur le cœur, je m’incline devant chacun de vous. »

Il est pour toi celui-là ma Gigi. xx

© Denyse Bégin

Un beau ti-pit!

En faisant mon jogging aux Salines ce matin, j’ai croisé un beau ti-pit qui, grimpé sur une grosse roche, regardait le vide devant lui et se demandait s’il allait sauter. Puis, il s’est retourné vers sa petite copine et lui a dit : « je saute, à condition que tu le fasses aussi! ».

Mon cœur s’est emballé de bonheur, car ça me rappelait la petite fille que j’avais été lors de ces moments de complicité joyeuse avec mes amis, alors que nous n’avions peur de rien… ou presque.

 

 

Read more »

La Gaspésie, encore un peu!

Quand j’ai le blues de la Gaspésie, je peux toujours me tourner vers la poésie de Jean-Marie Pelletier, vaillant gaillard issu de la Vallée de la Matapédia, un coin de pays qu’il sait si bien chanter.

Voici un texte de Jean-Marie qu’il interprète sur son album Le chemin du temps. Admirez :

 

 

 

Entre la mer et les rochers

Entre la mer et les rochers
Sur les galets que vient mouiller
La dernière marée
Un cormoran a perdu son nid
Les goélands se moquent de lui

Entre la mer et les rochers
Le vent du large vient chanter
Sans jamais se lasser
Quel est l’écho qui nous arrive
D’une autre terre, d’une autre rive
Au fil de l’eau, au fil de l’eau
Est-ce le chant d’une sirène
Ou la douleur d’une âme en peine
Au fil de l’eau, au fil de l’eau
Entre la mer et les rochers
Le vent du large vient chanter
Sans jamais se lasser

Oh oh oh oh…

Écoute encore, écoute bien
C’est le vent du Nord qui revient
De son voyage au Labrador

Entre la mer et les rochers
Les pieds pendants au bout du quai
Je m’amuse à rêver
Tantôt pêcheur, tantôt poisson
Explorateur ou Robinson

Je me sens l’âme d’un marin
Et je voudrais m’en aller loin
Vers un autre destin
Tourner le dos à mes blessures
M’en aller droit à l’aventure
Nouvelle vie, nouvelle vie
M’en aller là où tout commence
Nouvelle terre d’espérance
Nouvelle vie, nouvelle vie
Je me sens l’âme d’un marin
Et je voudrais m’en aller loin
Vers un autre destin

Oh oh oh oh…

Écoute encore, écoute bien
C’est le vent du Nord qui revient
De son voyage au Labrador

Entre la mer et les rochers
Sur les galets que vient mouiller
La dernière marée
Le cormoran a trouvé son nid
Et lentement tombe la nuit
Sur la mer endormie

© Paroles & musique: Jean-Marie Pelletier

Je vous invite à visiter son site et à apprécier toute la saveur de sa poésie :

http://www.jeanmariepelletier.com/index.html

et pour entendre une vidéo où il interprète une autre magnifique chanson, cliquez sur le lien suivant : http://youtu.be/DjQkWJ7AJ1g

 

Salutations l’ami. Prends soin de toi et de ta belle Jasmine! XX