Blog Archives

Être à l’écoute et faire fi de ses préjugés

Sœur Gervaise Flibotte croit profondément à l’importance d’être à l’écoute des autres, respectueusement et en faisant abstraction de ses préjugés, afin d’établir avec elles des relations humaines signifiantes. C’est ce qu’elle s’efforce de faire, au quotidien, dans cette vie communautaire qu’elle a adoptée en devenant une religieuse, il y a de cela plus de 60 ans.

« Le pape François, dans son discours inaugural, a dit : «Prenez soin les uns des autres » et ça me rejoint. C’est ça la vraie fraternité », indique sœur Gervaise.

crédit : Denyse Bégin

crédit : Denyse Bégin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle aussi dit avoir acquis ses valeurs de fraternité et de partage au sein de sa famille, à Saint-Pie, où elle était la 6e de 18 enfants.

« On apprend ça jeune, mais par la suite, c’est l’histoire de toute une vie car il nous reste à mettre ça en pratique, dit-elle. Dans la communauté, comme dans la société, chacune a son propre caractère. Moi, pour que mes gestes résonnent dans le cœur des autres, il me faut puiser à la Source, dans la parole de Jésus ressuscité afin de m’en nourrir.

« Mais avant tout, conclut-elle, il faut être présent à l’autre, l’écouter vraiment et lui donner toute l’attention qu’elle mérite. »